Réussir le concours d’attaché territorial : comment augmenter le taux de réussite ?

Réussir le concours d’attaché territorial : comment augmenter le taux de réussite ?6 min de temps de lecture

Le concours d'Attaché territorial en interne peut être plus favorable par rapport à l'externe si vous avez le choix. Je vous donne 5 conseils stratégiques afin de vous convaincre de la passer en interne et ainsi améliorer votre pourcentage de réussite et de chances d'avoir votre concours.

Partagez cet article

Pour réussir le concours d’attaché territorial : je vais vous donner 5 conseils stratégiques. Si vous les appliquez, vous augmentez votre taux de réussite. Attention, cet article s’adresse aux personnes qui peuvent le présenter en externe et en interne. Et par conséquent, ont un choix à faire. Savez-vous qu’en moyenne et cela se retrouve sur chaque session, 64% des candidats inscrits au concours externe sont de “faux externes” (rapport jury CIG Versailles de 2016) !

1ier conseil pour réussir le concours d’attaché territorial

Ce conseil s’adresse aux personnes qui peuvent le passer en interne. En effet, beaucoup de candidats, au moment de l’inscription, remplissant les conditions pour le passer en interne, hésitent entre la voie externe et interne. Alors, et ce n’est que mon point de vue, je vous conseille de le passer en interne.

Pourquoi ?

Il y a plusieurs raisons et je vais, par conséquent, vous donner les arguments, afin de vous convaincre.

En premier lieu, vous devez consulter le nombre de postes ouverts par spécialité et par voie.

Et vous remarquerez, qu’il y a proportionnellement au nombre de candidats inscrits (consulter les rapports du jury) plus de postes sur la voie externe. Ainsi, vous aurez plus tendance à faire le choix du concours externe d’Attaché territorial. Mais c’est une erreur. Car, toujours dans ce même rapport du jury, vous constatez qu’il y a eu un transfert de postes.

En effet, au regard du niveau des candidats, très souvent, le concours interne d’Attaché territorial profite d’un transfert des postes de la voie externe et 3ième concours. Par conséquent, les statistiques, qui au départ auraient pu vous influencer sur votre choix de concours d’Attaché territorial sont fausses.

Voici, une autre raison de passer le concours en interne.

Augmenter son taux de réussite au concours d’attaché territorial : 2ième conseil stratégique

A mon humble avis, il y a une autre raison essentielle de passer le concours en interne, quand vous hésitez entre le choix d’Attaché territorial en externe et en interne.

C’est l’épreuve de langue.

En effet, l’épreuve de langue est obligatoire pour le concours externe, alors qu’elle n’est que facultative pour le concours interne. Ainsi, vous n’avez aucunes obligations de vous inscrire. Et même, si vous vous être inscrit, vous n’avez aucunes obligations de vous y présenter.

Vous devez savoir qu’au concours interne, tout point au-dessus de 10/20 sur un coefficient 1 compte dans votre note globale. Et à l’inverse, une note en-dessous de la moyenne ne vous pénalisera pas.

Alors que, pour le concours externe, l’épreuve de langue est obligatoire, et vous devez, par conséquent obtenir une note supérieure ou égale au moins à 10/20 pour pouvoir être admissible. D’ailleurs, une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

Et comme beaucoup de candidats en externe, sortent pour la plupart, de grandes écoles ou universités, le niveau est élevé.

Augmenter ses chances de réussite au concours d’attaché territorial : 3ième astuce : un rapport en interne plutôt qu’une note en externe

En premier lieu, vous devez savoir que l’épreuve sur dossier est différente entre le concours d’attaché territorial en externe et en interne.

En effet, pour le concours externe, une note à caractère informatif sur un problème rencontré par une collectivité vous est demandée. Alors que l’épreuve sur dossier au concours interne est un rapport avec solutions opérationnelles.

Et c’est une différence majeure, dans la pratique et l’exercice du métier d’attaché territorial.

Il y a 2 raisons à choisir l’épreuve du rapport.

En premier lieu, dans les attentes, les missions demandées pour un attaché, vous devez, en lien avec votre place dans la hiérarchie, et pour certains postes une proximité avec vos élus, faire des propositions dans votre quotidien, lorsqu’un problème d’organisation au autres thématiques, vous est soumis.

On attend, en effet, d’un attaché, qu’il participe à la mise en place opérationnelle d’une politique, et par conséquent fasse des propositions, maîtrise la méthodologie de projet afin de répondre à une problématique.

Et vient la 2ième raison d’opter pour le rapport en lien avec l’oral du concours. En effet, il peut vous être demandé de détailler la procédure pour répondre à une problématique. Selon l’ampleur de celle-ci, à savoir juste un problème de ressources humaines, ou comme cité plus haut un problème organisationnel, décrire la méthodologie de projet (étapes, instances…) vous fera gagner des points en toute évidence, car vous démontrerez vos connaissances et vos compétences à exercer le cadre de métier d’attaché.

4ième astuce pour augmenter le taux de réussite de ce concours de la fonction publique : éviter l’épreuve de composition

Une autre raison fondamentale de choisir la voie interne, c’est l’épreuve de composition portant sur les sujets en lien avec une culture territoriale.

C’est une épreuve qui présente des risques. Car au-delà de son formalisme, elle demande de maîtriser beaucoup de connaissances. D’ailleurs, vous avez besoin d’une culture territoriale solide pour vous présenter devant un jury pour l’oral du concours. Mais, il y a des thématiques récurrentes, et on ne vous demande pas de tout savoir. Également, il y. a des techniques pour faire l’impasse sur des questions posées par le jury, dont vous n’avez pas la réponse. Mais, pour l’épreuve écrite de composition, vous devez répondre, au risque de perdre énormément de points.

Par conséquent, je vous invite à éviter cette épreuve si vous souhaitez réussir le concours d’attaché territorial.

5ième conseil pour augmenter ses chances de réussite pour ce concours de catégorie A: ne vous fiez pas au seuil d’admissibilité du concours externe

Vous allez dire que c’est complètement contradictoire par rapport à l’importance de bien étudier le rapport du jury. Et oui, c’est exactement où je veux à nouveau en venir.

En effet, pour accéder aux oraux du concours en externe, vous devez avoir minimum 10/20 en fonction du niveau des candidats. Et c’est là, que cela devient intéressant. En général, le seuil d’admissibilité est plutôt bas.

Mais, par conséquent, on peut avoir une note relativement basse à l’écrit, mais on peut exceller à l’oral. En effet, un candidat est admis en externe au regard de la moyenne de ses notes de l’écrit et de l’oral en fonction également des coefficients. Par conséquent, vous ne pouvez savoir quel sera le niveau des candidats à l’oral. Même si celui-ci est bas, vous n’avez aucunes visibilités et donc vous pourriez avoir tendance à sous-évaluer l’importance de l’oral. Même si vous ne le ferez pas. Alors qu’en interne, le seuil d’admissibilité étant systématiquement haut, vous savez d’ores déjà que les candidats admissibles ont un bon niveau, et que vous devrez par conséquent, vous surpassez.

J’espère que ces conseils vous apporteront plus de certitude quant à votre choix futur entre la voie externe et interne et ainsi réussir le concours d’attaché territorial.

Cliquez ici pour accéder à votre ebook gratuit de culture territoriale

Découvrir les conditions d’accès au concours afin de savoir si vous pouvez le passer en externe et en interne. Et je vous invite à consulter notre préparation au concours d’attaché territorial.

2 réponses

  1. Pierre dit :

    Bonjour,

    Au niveau stratégique, il est clair que vous augmentez vos chances de réussite en passant le concours en administration générale au regard du ratio entre le nombre de postes ouverts et le nombre de candidats. Ensuite, il y a tout de même un focus à faire sur votre parcours universitaire et professionnel, ainsi que vos perspectives et votre projet de carrière. C’est en mettant tous ces éléments dans la balance, qu’une décision pertinente et judicieuse pourra être prise. (également, il y a d’autres éléments plus mineurs).

    Vous souhaitant une bonne Journée

    Pierre

  2. F.MOUSSAOUI dit :

    Bonjour
    Je souhaite passer le concours attaché en interne, cadre socio éducatif je devrai choisir plutôt la spécialité Gestion SSS mais il y’a très peu de postes donc je pense m’inscrire à la spécialité administration générale est ce judicieux ou risqué ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *