Réussir l’oral du concours de rédacteur

Réussir l’oral du concours de rédacteur6 min de temps de lecture

Un concours de la fonction publique territoriale se compose d'un écrit et d'un oral. Lorsque vous êtes déclaré admissible, vous allez à l'oral. Il y a des techniques à adopter pour réussir cette épreuve. Mais surtout, il y a des erreurs à ne pas commettre. Face au jury, si vous souhaitez être lauréat du cocnours de rédcateur, vous devez gérer votre stress, faire preuve d'humilité, adopter une bonne tenue et posture.

Partagez cet article

Vous voulez réussir l’oral du concours de rédacteur ? Alors, vous devez absolument éviter ces 5 erreurs !

Pour réussir l’oral du concours de rédacteur, il y a des techniques à connaitre. En effet, lorsque nous sommes face à un jury, malgré toute la bonne volonté et l’entrainement, nous commettons des erreurs qui pénalisent notre note.

Il y a des questions récurrentes, des thématiques à maitriser, et je vous donnerai les clés très prochainement dans un article dédié.

Voici donc, les 5 erreurs à absolument éviter pour réussir votre oral du concours de rédacteur territorial et rédacteur principal 2ème classe.

1ière erreur à éviter pour réussir l’oral du concours de rédacteur : donner une réponse évasive

Tout d’abord, vous vous en doutez, le jury va vous assommer de questions. En effet, il cherche à déterminer votre niveau de culture territoriale et votre gestion du stress.

Face à ce déferlement de questions, et de craintes de ne pas répondre, il peut arriver, dans un moment de perte de concentration liée au stress, de donner une réponse fausse. En outre, une réponse qui soit ne répond pas à la question posée. Soit, elle est tout simplement fausse.

Par conséquent, il est essentiel de s’abstenir, si vous avez un moindre doute. Ainsi, n’hésitez pas à reformuler la question, afin de bien la comprendre. En appliquant cette technique, vous allez gagner un temps précieux. En effet, le jury va poser sa question sous une autre forme, ce qui vous permettra entre-temps, de réfléchir à une réponse.

Voici un exemple : le jury : Quelle est la différence entre un département et une commune ? Votre reformulation : Vous souhaitez savoir quelles sont les compétences des départements et des communes ?

Ce n’est qu’un exemple parmi de nombreuses situations. Mais, vous remarquerez que votre reformulation permet, par un système d’entonnoir, de faire préciser la question, amenant une clarification de la réponse attendue.

Cependant, et j’insiste, si après l’application de cette technique, vous n’avez pas la réponse, abstenez-vous. En effet, il est préférable de dire que vous ne savez pas, qu’apporter une réponse fausse. D’autant plus, que vous ne saurez si votre réponse est juste, qu’en rentrant chez vous, en faisant des recherches. Imaginez le stress post oral et votre déception d’avoir donné une mauvaise réponse.

En outre, dites que vous ne savez pas, et que vous effectuerez des recherches à ce sujet. Le jury appréciera votre franchise et votre curiosité.

2ème erreur : être trop sûr de soi

En premier lieu, vous devez faire preuve d’humilité et de sincérité. En effet, n’oubliez pas que vous êtes face à un jury pour l’oral d’un concours, oui en effet, mais qui s’apparente très fortement à un entretien de recrutement. Dans le sens, en outre, qu’ils vont chercher à savoir si la personne en face d’eux, sera un bon collaborateur, un bon collègue.

Alors, ne faites pas de zèle, et surtout ne montrez pas trop d’assurance. Même si, vous avez travaillé, et que avez toutes les réponses à leur question. Le savoir-être fait parti de la notation de l’oral.

3ème erreur à éviter pour réussir l’oral du concours de rédacteur : se laisser déstabiliser

Tout d’abord, plongeons-nous dans le contexte du jour de l’oral. Vous avez un horaire de passage. Vous vous présentez, en effet, à l’heure. Mais, vous constatez, lors de votre arrivée, un nombre important de candidats. Selon les situations, vous pouvez être appelé directement, ou être dirigé vers une autre salle d’attente, plus restreinte. Autrement dit, l’attente est en général longue, les candidats autour de vous, tous stressés (il règne une ambiance de cathédrale). Par conséquent, toutes les conditions sont réunies afin que vous soyez stressé à bloc.

Il y a des techniques, qui se trouvent sur le net (des exercices de respiration, d’écriture…), et je vous les recommande, qui font baisser le stress.

Il est essentiel que vous soyez concentré du début à la fin de l’entretien. En effet, le jury va chercher à vous tester et vous déstabiliser pour voir votre réaction.

Exemples de situations réellement arrivées lors d’un oral de concours !

Voici des exemples de situations, que j’ai eu lors de mes oraux de rédacteur principal 2eme classe et d’attaché. Et c’est véridique !

En premier lieu, le jury n’a cessé de bailler lors de l’entretien. Il voulait connaitre ma réaction face à des personnes qui montraient un total désintérêt aux échanges. Pour certains, un jury de concours n’a pas à pratiquer ce genre d’attitude. Mais, ils font ce qu’ils veulent, et il faut s’y préparer.

Deuxième situation: j’étais dans une salle d’examen de la taille d’un gymnase, avec les bureaux des jurys séparés par des paravents. Imaginez le brouhaha ambiant ! Tout à coup, un énorme boum dans la salle se produit (probablement un paravent qui est tombé). Mon jury s’est de suite intéressé à ce moment cacophonique, en se levant, regardant ce qui se passait. Et bien, c’était lors de ma présentation, j’ai continué et je suis resté calme.

L’oral d’un concours, c’est comme une scène de théâtre, tout le monde joue un rôle. Par conséquent, vous êtes un futur rédacteur, qui maîtrise ses émotions et son stress. Vous devez absolument le faire paraitre !

Avant l’entretien, discuter avec les autres candidats permet de se détendre. Mais, une fois l’entretien commencé, soyez et restez dans votre bulle. Ayez un tel niveau de concentration, que vous démontrerez une capacité à faire preuve de sang-froid quelque soit la situation.

4ème erreur : tenue et posture décontractées

C’est une évidence, mais il est essentiel de le rappeler. Vous devez absolument avoir une tenue irréprochable. En outre, les hommes doivent porter le costard avec la cravate. Pour les femmes, le tailleur, pantalon, robe sont les bienvenus.

En effet, le jury attend du candidat le respect dans l’échange, dans la communication verbale mais aussi visuelle. Et cela est du domaine de la tenue correcte exigée 😉 !

Egalement, la posture est déterminante. Tout d’abord, attendez, que le jury vous invite à vous asseoir. Une fois assis, vous devez absolument avoir le dos droit, les pieds joints qui ne bougent pas. Et vos mains sont posées sur vos genoux ou sur la table, statiques.

5ème erreur : n’échanger qu’avec un seul membre du jury

Voici la 5eme erreur et dernière erreur à ne pas commettre. Lors des échanges, des réponses données aux membres du jury, balayez systématiquement des yeux tous les membres. Même si, celui qui joue le rôle du méchant, ne vous regarde jamais, vous devez également le regarder et démontrer que votre attention se porte sur tous les membres. C’est un exercice difficile mais tellement important.

Vous êtes arrivé à la fin de cet article, félicitations. Je précise que ces conseils peuvent aussi bien s’appliquer à un oral d’adjoint administratif, que d’attaché territorial.

N’hésitez pas à nous faire part dans les commentaires de situations qui vous ont apparues causasses. Tous vos retours, témoignages sont les bienvenus et bien sûr très enrichissant.

Je vous invite également, dans le cadre de la préparation à votre oral, à consulter tous nos articles pour vous faciliter les révisions. Voici un sujet incontournable : les droits et les obligations des fonctionnaires.

[]
1 Step 1

Nous avons une proposition qui pourrait vous intéresser


Voilà de quoi il s'agit, nous sommes actuellement à la recherche de personnes qui vont passer les concours de la Fonction Publique Territoriale. De futurs lauréats que nous allons pouvoir aider à réussir les concours !

Alors, si vous êtes cette personne qui va passer un concours ou qui l'a déjà passé mais qui connait des échecs, posez-nous vos questions ou dites-nous si vous êtes intéressé pour recevoir un soutien, parce que nous comptons vous aider personnellement.


keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *