Prépa concours rédacteur territorial

enseignement des techniques et des stratégies dans notre préparation pour réussir le concours de rédacteur territorial

Partagez cet article

Vous souhaitez une prépa concours rédacteur territorial qui vous permet d’avoir votre concours pour la 1ère fois ou le retenter pour la dernière fois ?

D’autant plus, que vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé assuré par des anciens lauréats de votre concours. Et qui par leur expérience en tant qu’ancien candidat, vous préparera pour les épreuves avec une méthodologie unique. Et vous donnera toutes les techniques et les stratégies pour que vous soyez le plus efficace possible. En fait, on vous propose une prépa concours rédacteur territorial basée sur la pratique. Et cela afin que vous puissiez garder une vie sociale, gérer votre temps. Afin que vous disposiez de tous les éléments pour réussir avec succès votre concours.

Aussi, nous allons vous expliquez dans la suite de cet article, pourquoi il est préférable de se tourner vers une préparation pour le concours de rédacteur. Pourquoi notre prépa concours rédacteur terrirorial appartient à une nouvelle génération de préparation, qui dépoussièrent les anciens modèles de formation qui ne sont plus adaptés. Nous sommes des cadres de la Fonction Publique Territoriale et surtout des anciens candidats aux concours qui ont atteint leurs objectifs. Et notre objectif est maintenant de vous faire atteindre le vôtre.

Une prépa concours rédacteur territorial qui vous ressemble

En premier lieu, le concours de rédacteur territorial demande de l’investissement. Et, il mobilise beaucoup de temps et une rigueur de tous les instants pour le réussir. En effet, si vous passez le concours de rédacteur en 2021, vous êtes certainement entrain de vous dire que les prochains mois s’annoncent compliqués. D’autant plus en termes de gestion de vie professionnelle et privée.

Aussi, nous en avons conscience, car nous sommes, comme vous passés par ces phases de questionnement. En effet, nous avons douté, nous avons connu des échecs et nous avons réussi. A la lecture de la liste d’aptitude avec notre nom absent de celle-ci, nous étions décontenancés. Et nous avons crié de joie à la découverte de notre nom sur cette même liste d’aptitude.

En effet, nous avons connu ces différentes étapes du concours. Car nous sommes d’anciens candidats qui partageons notre expérience, notre savoir-faire et notre savoir-être. Et nous avons appliqué des techniques et des stratégies que nous souhaitons partager avec vous. Car vous êtes les futurs lauréats au concours de rédacteur territorial.

En premier lieu, vous devez savoir que nous avons préparé le concours seul. Puis, après avoir échoué, nous nous sommes tournés vers des formations. Nous allons vous dire pourquoi il est nécessaire d’être accompagné par une prépa concours rédacteur territorial.

Une prépa concours rédacteur territorial qui s’adapte à votre projet

Pourquoi passer un concours ?

En premier lieu, le concours est un projet. En effet, vous avez vos raisons de le passer. Cela peut être pour des questions financières, le besoin d’évoluer, un besoin de reconnaissance. Dans tous les cas, si vous entreprenez la démarche de passer le concours de rédacteur, vous devez concevoir celle-ci comme un projet. Et dans tout projet, il y a des objectifs. Et là, il devrait être assez clair, puisqu’il est la réussite du concours.

De plus, dans un projet, il est question d’y allouer des moyens. Mais, tout le monde n’a pas les mêmes moyens pour atteindre son objectif. Ces moyens sont financiers, mais pas que. Le temps que vous pourrez dégager en est un autre. Tout le monde ne démarre pas sur le même pied d’égalité. Ainsi, il est donc essentiel que vous fassiez le bon choix.

Toutefois, pour faire le bon choix, il faut se poser la bonne question. Est ce que je passe le concours sans préparation ?

Pourquoi suivre une préparation ?

En premier lieu, sachez que la plupart des candidats qui réussissent le concours, sont ceux qui ont suivi une formation. Mais, une formation demande du temps, d’où l’importance de trouver une formation qui s’adapte à votre quotidien.

En effet, les formations dites “historiques”qui dominent le marché, sont basées sur d’anciens modèles de méthodologie. On vous propose énormément de contenu, pour très peu de mises en pratique.

Toutefois, nous avons suivi ces formations. Elles sont très bien faites, mais sont très éloignées du contexte du concours. Elles nous ont fait progresser mais pas réussir.

Car le concours appartient a une logique. Et cette logique pour la comprendre, il faut la pratiquer avec une méthodologie construite sur des techniques et des stratégies.

Cette méthodologie est le condensé de notre expérience d’ancien candidat, de nos techniques et stratégies éprouvées, qui nous ont mené vers le succès.

Alors, aujourd’hui, nous sommes conscients de l’importance de suivre une préparation. Le programme est tellement dense que seul vous vous perdez. C’est pourquoi, vous devez absolument vous appuyer sur une formation qui vous distille l’essentiel afin de vous préparer dans les meilleurs conditions. Et quelles sont les meilleurs préparations ? Ce sont celles qui vous permettent de garder une vie sociale inchangée, de bannir la peur de l’échec, et de gérer son stress avec toute confiance.

Une préparation au concours de rédacteur territorial qui va à l’essentiel

Le concours externe, interne et 3ème voie de rédacteur territorial

En premier lieu, il est essentiel de déterminer par quelle voie vous allez passer le concours. En effet, vous avez 3 possibilités selon votre profil (cursus universitaire, parcours professionnel, ancienneté dans la fonction publique territoriale). Par conséquent, vous passez le concours de rédacteur territorial en 2021 soit par la voie externe, soit par la voie interne, soit par le 3ème concours. Je vous invite, d’ores et déjà à cliquer sur ce lien pour le concours externe de rédacteur, sur ce lien pour le concours interne de rédacteur, enfin sur ce lien pour le concours de rédacteur par le 3ème concours.

Prépa concours rédacteur territorial : épreuve de questions de culture territoriale

Tout d’abord, l’épreuve de questions de culture territoriale est une des deux épreuves du concours de rédacteur en externe. En effet, elle n’est pas présente pour le concours interne de rédacteur et le 3ème concours.

Si l’on consulte la note de cadrage, elle consiste à évaluer :

  • les connaissances du candidat dans le domaine choisi ;
  • son intérêt pour les questions d’actualité en lien avec ce domaine ;
  • sa capacité à rendre compte de ses connaissances de manière cohérente ; – ses qualités rédactionnelles.

Aussi, voici les 4 domaines :

  • Les finances, les budgets et l’intervention économique des collectivités territoriales ;
  • Le droit public en relation avec les missions des collectivités territoriales ;
  • L’action sanitaire et sociale des collectivités territoriales ;
  • Le droit civil en relation avec les missions des collectivités territoriales.

Et dans le détail, ce qui pourrait constituer un programme de révision :

Pour les finances, budget et intervention économique des collectivités territoriales :

a) Notions budgétaires :

– les principes budgétaires ;
– les budgets locaux : élaboration, exécution et contrôles ;
– notions sur les instructions budgétaires et comptables applicables aux collectivités locales ;
– la séparation de l’ordonnateur et du comptable.


b) Les ressources des collectivités locales :


– les recettes fiscales ;
– les dotations et subventions de l’Etat ;
– les emprunts ;
– les ressources domaniales.


c) Les dépenses des collectivités locales :


– dépenses obligatoires et dépenses facultatives ;
– les différentes phases de la dépense.


d) L’intervention économique des collectivités locales :


– les compétences des collectivités territoriales et de leurs groupements dans le domaine économique ; – l’aspect économique des finances locales.

Pour le droit public en relation avec les missions des collectivités territoriales :

a) L’organisation administrative :

– l’administration de l’Etat, les collectivités décentralisées et leurs groupements, les établissements publics ;

– l’organisation juridictionnelle.


b) L’action administrative :


– la règle de droit et le principe de légalité ;

– le pouvoir réglementaire, les actes unilatéraux ;

– les contrats administratifs ;
– la police administrative ;
– le service public et ses modes de gestion ;

– la responsabilité de l’administration ;
– le contrôle de l’action administrative.


c) La fonction publique :


– principes généraux : statut, recrutement, obligations et droits des fonctionnaires ;
– la fonction publique territoriale : principales règles relatives au recrutement et à la carrière des fonctionnaires territoriaux ; les acteurs de la fonction publique territoriale.

Et pour le secteur sanitaire et social, et notamment les politiques de santé, la protection sociale et l’action sociale ainsi que les domaines d’intervention des collectivités territoriales dans ce secteur :

a) La protection sociale :

– l’organisation de la protection sociale : les différents acteurs ;
– la sécurité sociale : les principaux régimes (régime général, régimes spéciaux et autonomes) ; principes essentiels, évolution, principaux types de prestations, financement.

b) L’action sociale :

– aide sociale légale, aide sociale complémentaire ou facultative ; le rôle de l’Etat, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics ;

– les structures de l’aide et de l’action sociale dans les collectivités territoriales.

c) Les institutions sanitaires et les politiques de la santé :

– l’organisation de la santé : les différents acteurs ; le rôle respectif de l’Etat et des collectivités territoriales ;
– le système hospitalier : service public hospitalier, établissements d’hospitalisation publics et privés ;
– les principales politiques de protection et de prévention dans le domaine de la santé : protection maternelle et infantile, protection de l’enfant, lutte contre les dépendances.

d) Les politiques sociales et de solidarité : le rôle respectif de l’Etat et des collectivités territoriales :

– la politique de la famille ;
– la politique en faveur des personnes âgées ;

– la lutte contre la pauvreté et l’exclusion ;
– la politique du logement ;
– la politique de la ville.

Enfin pour le droit civil en relation avec les missions des collectivités territoriales :

a) Les personnes physiques : nom, domicile, état, capacité et incapacité.
b) Le droit de la famille : le mariage et sa dissolution, les différents modes de filiation, l’autorité parentale. Le concubinage, le pacte civil de solidarité et sa dissolution.
c) La propriété et la possession : le droit de propriété et ses démembrements.
d) Les contrats conclus par les collectivités territoriales : bail, bail rural, bail commercial, acceptation des dons et legs, contrats de cession du domaine privé.

Annales épreuves de questions de culture territoriale pour le concours de rédacteur en externe

Vous avez pu parcourir le programme de révision non officiel qui est dense. Et maintenant, je vous propose de découvrir des annales.

Session 2017

Finances publiques


Question 1 (4 points)
Les leviers des collectivités territoriales pour dégager des marges de manœuvre financières. Vous développerez votre réponse.
Question 2 (4 points)
Les compétences des intercommunalités en matière économique. Vous développerez votre réponse. 

Question 3 (3 points)
La gestion active de la dette. Vous développerez votre réponse.
Question 4 (3 points)
Quelles différences entre taxe, impôt et redevance ? Vous développerez votre réponse.
Question 5 (2 points)
Le mécénat territorial.
Question 6 (2 points)
Le fonds de soutien aux emprunts à risque.
Question 7 (1 point)
Le budget autonome.
Question 8 (1 point)
Le principe de spécialité budgétaire.

Droit public


Question 1 (4 points)
Le département : une collectivité territoriale menacée ? Vous développerez votre réponse.
Question 2 (4 points)
Les métropoles issues de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) : définition et création. Vous développerez votre réponse.
Question 3 (3 points)
Les communes nouvelles. Vous développerez votre réponse.
Question 4 (3 points)
Le contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales par le préfet. Vous développerez votre réponse.
Question 5 (2 points)
L’obligation de prendre des mesures de police.
Question 6 (2 points)
Les notions de faute de service et de faute personnelle.
Question 7 (1 point)
La motivation de l’acte administratif unilatéral.

Question 8 (1 point)

L’obligation de neutralité de l’agent public.

Action sanitaire et sociale


Question 1 (4 points)
Le rôle des collectivités territoriales dans la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Vous développerez votre réponse.
Question 2 (4 points)
La lutte contre la précarité énergétique. Vous développerez votre réponse.
Question 3 (3 points)
Les nouveaux contrats de ville. Vous développerez votre réponse.
Question 4 (3 points)
Les trois volets de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé. Vous développerez votre réponse.
Question 5 (2 points)
Les maisons départementales de l’autonomie.
Question 6 (2 points)
La cellule de recueil des informations préoccupantes (CRIP).
Question 7 (1 point)
La trêve hivernale.
Question 8 (1 point)
Les établissements et services d’aide par le travail (ESAT).

Droit civil


Question 1 (4 points)
Le régime de l’absence. Vous développerez votre réponse.
Question 2 (4 points)
Le mariage de complaisance et ses effets. Vous développerez votre réponse.
Question 3 (3 points)
L’indemnité d’éviction dans le bail commercial. Vous développerez votre réponse.
Question 4 (3 points)
Un concubin peut-il rompre librement sans s’exposer à d’éventuelles sanctions ? Vous développerez votre réponse.
Question 5 (2 points)
Le changement de nom de famille par voie administrative.
Question 6 (2 points)
Les composantes (ou « attributs ») du droit de propriété.
Question 7 (1 point)
La différence entre la curatelle et la tutelle.
Question 8 (1 point)
La gestation pour autrui en France.

Prépa concours rédacteur territorial : vous facilitez l’apprentissage de la culture territoriale

Vous avez pu constater la densité du programme. Par conséquent, il faut absolument savoir cibler les informations à connaître pour réussir cette épreuve. En effet, quand on se lance dans un programme de révision si dense, on se rend compte de la difficulté de tout assimiler. Ainsi, on se créé des fiches de révision et on doit faire le choix de celles à apprendre.

Et si, on vous évitait tout ce travail, car nous l’avons déjà fait à votre place, et par conséquent on vous ferait gagner un temps précieux. C’est ce que nous proposons dans notre prépa concours rédacteur territorial. Aussi, nous vous proposons des vidéos ludiques, simple à comprendre et à apprendre, des informations essentielles à connaître pour l’épreuve de questions de culture territoriale.

En effet, vous n’aurez plus besoin de cumuler les ouvrages sur une thématique et ensuite faire le travail de synthèse. Nous l’avons fait pour vous. Et vous pouvez regarder les vidéos sur votre smartphone, votre tablette, ou votre ordinateur. Enfin, vous êtes libre de les consulter quand vous le souhaitez et notre plateforme vous permet de savoir si vous les avez déjà visionné.

Prépa concours rédacteur territorial : épreuve de note de synthèse

En premier lieu, cette épreuve est présente au concours externe, interne et 3ème voie de rédacteur.

Note de cadrage de la note de synthèse du concours de rédacteur territorial

La note vise à informer rapidement et efficacement un destinataire – en général en position d’autorité hiérarchique – sur un sujet relevant du champ d’action des collectivités territoriales ; elle peut s’inscrire dans un processus de prise de décision.

De plus, il est attendu du candidat qu’il sélectionne et hiérarchise les informations du dossier afin de traiter le sujet de manière exhaustive. Le candidat ne doit donc négliger aucun élément essentiel du dossier sous peine de se voir pénalisé. En aucun cas, il ne devra utiliser d’éléments extérieurs au dossier.

Également, le destinataire est supposé ne pas connaître le sujet ni disposer du dossier : il n’a que la note pour s’informer et étayer sa réflexion, voire sa décision.

Aussi, il est exclu de restituer les informations de manière allusive ou de faire référence aux textes pour se dispenser d’en exprimer le contenu. Il est donc malvenu de mentionner les références aux documents dans la note (document 1, document 2, …). On considère que le dossier disparaît en tant que tel lors de la rédaction de la note : le candidat n’en conserve que les informations essentielles.

Également, la note n’est pas un résumé des textes, il ne s’agit pas de présenter succinctement et successivement les documents du dossier.

Enfin, le candidat élabore, après avoir repéré les informations essentielles apportées par le dossier, un plan qui reflète l’importance relative qu’il donne aux différents aspects de ce qu’il doit transmettre.

Notre méthodologie unique pour la note de synthèse

La note de synthèse peut être un exercice difficile pour certains. Et pourtant, il y. a un formalisme et une logique à adopter pour réussir cette épreuve.

En effet, la note de synthèse est une épreuve de concours. Mais, elle est également l’outil du quotidien d’un rédacteur dont sa hiérarchie ou son élu peuvent lui demander de produire régulièrement une note.

Ainsi, il est primordial d’adopter un canevas, une mouture qui peut s’adapter à tous les sujets. Car, il est essentiel de gagner en efficacité si l’on veut répondre dans les délais aux demandes de sa hiérarchie ou de son élu. Et, dans le cadre d’un concours, d’une épreuve de 3 heures, vous devez absolument être performant.

Aussi, pour gagner en efficacité, il vous faut des techniques et des stratégies incontournables, vous faisant gagner un temps précieux, un élément essentiel pour réussir cette épreuve de note de synthèse.

C’est pourquoi, nous proposons un accompagnement pour que puissiez maîtriser les éléments clés de la méthodologie avec de la pratique.

Text

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *